http://lumaee.vefblog.net/

  VEF Blog

Au-delà

posté le 18-06-2017 à 15:45:15

Essaie...

 
 
  
 
Cesse d'écouter cette peur d'échouer
 
 
 
Essaie jour après jour de réussir
 
 
 
 ...
 
 
 
 
 
 


Commentaires

 
 
 
posté le 19-11-2016 à 21:30:38

Je veux

 

 

Je veux être amoureux

 

Je veux voir tourner le ciel

Et voir vaciller les étoiles par milliers

 

Je veux être ennivré

 Je ne veux plus toucher terre

Je veux tomber tout nu

 

Je veux éclater de rire dans la rue

 

Je veux mourir d'aimer

Je veux renaître d'être aimé

 

je veux perdre tous mes repères

je veux un nouveau Nord

Je veux ma boussole

Je veux une idole

 

Je veux être de nouveau béni

Je veux mon paradis

Je veux mon enfer

 

Je veux ma terre

Je veux mon ciel 

Je veux mon île

Je veux marcher et courir libre

 

Je veux m'envoler

Je te veux Toi

Je nous veux Nous

 

Je veux cesser de vouloir

Être comblé de ce que j'ai

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le 19-11-2016 à 21:16:18

Un Lien si particulier

 
 
Par faits
Par Dons
Sans être parfait, bien que pardonnable
Je ne demande pas
 
J'apprends
 
Être tous les jours
Parce que Tout commence
Tout se termine ici encore
Chaque jour apprendre
À faire éclore le meilleur de soi-même
 
De jour comme de nuit
Passer du cocon au papillon
Exposer le Soleil qui nous attire
 
On finit par tomber en fin de journée
Se relever dans son matin 
Vouloir stopper les sommeils et les réveils
Garder ce temps suspendu dans nos yeux d'enfants
 
C'est un rêve délicat où les moindres mais peuvent faire chuter
En équilibre entre la foi ses joies et sa peine
Au milieu d'une goutte du Merveilleux
Ténu comme le rêve et l'innocence
Faut-il être têtu pour se retrouver
 
Des allers qu'on voudrait sans retours
Des instants où notre cœur se porte dans la Grâce
De cet Amour tant désiré 
 
On est là à essayer d'attraper le divin de ses mains pour reJouer 
Bien trop haut car c'est avec son cœur qu'il faut s'envoler
Nos regards de tous les jours sont parfois bien trop lourds
 
Je ne suis pas grave 
Réaliste dans mon rêve d'artiste
Réussir à faire jouer le sublime est une douce épreuve
Si triste sans la foi de pouvoir le dépeindre
Ce Moi de couleurs et de lumière
Bien plus réel que mon ombre sur la Terre
 
C'est un grand Petit
Mais c'est un si petit Grand
Enfant de là-haut adulte ici-bas
Dans la Foi et L'Amour l'on se joint 
C'est un Don que j'essaye de Me Donner 
 Pour enfin Vous le Partager
 
Mais c'est compliqué je ne suis pas Parfait
Mais c'est mon cœur qui se tait ou que je n'écoute pas
 C'est dur de s'avouer d'Être dans ce Si Beau
Pourtant je sais que c'est Vrai
Je ne sais par quel Miracle j'ouvre Mes Yeux sur Ce Monde
 Je ne sais par quoi encore je les referme
 
Oui il y a en moi ce dépositaire
Ce passeur de Rêve
Cet acteur sur la scène
Et mon metteur en scène
Suis-je alors mauvais réalisateur que parfois Tout s'arrête
Heureux le créateur qui en renouvelle le commencement
 
C'est ce lien qui me tient de jour en jour
Parfois une bonne partie de la nuit
 Espérer transmettre Le Lien qui Nous décrit et Nous unit
Ce Lien si particulier En Moi et Tout Autour, comme En Vous
 
 
 
 


Commentaires

 
 
 
posté le 18-11-2016 à 21:33:34

Ne pars pas

 
 
 
Là-bas
 
Ils se battent au nom de Dieu ou d'Allah
Mais ne les servent pourtant pas
Asservissent par la peur et l'ignorance
 
Pour combattre des puissances
Soulèvent de plus grandes détresses
Tuent le libre afin que d'autres s'abaissent
 
Conduisent des chars s'enterrent en silence
Leur foi point protectrice
S'entête dans l'injustice
 
Prêts à tuer et à mourir
Préparés pour ces actions
Mettre à bas des nations et des populations
 
Tenir sans cœur et sans pitié soumettre  
 ils n'ont foi qu'en la guerre pour venir en maîtres
 Gagner un royaume par les feux et par le fer avilir
 
Le combat n'est pas la rage de tout détruire 
 
ils rejettent en bloc toute la diversité
Parce qu'ils ne se sont pas trouver
ils mènent un combat contre autrui
Parce qu'ils n'ont toujours pas compris
Ont cessé de chercher par facilité
 
Point de vue sur une réalité en partie noircie et cachée

Sainte que de nom
Même leurs prières ne souhaitent que la perte
L'éclatement de l'autre et tout son bien en Son Nom mais sans Son Règne
Des personnalités à bas pour leur idéologie souterraine
 
Ils sont le fruit d'un combat personnel oublié
Qu'ils renvoient en chaines contre tous 
Parce qu'ils n'apprennent pas d'eux-mêmes
Veulent transmettre leur propre haine
 
Si tu veux trouver la foi et la paix
Ne cherche pas ailleurs ce qu'il y a déjà en toi
Seul croyant pour sa propre destinée
C'est à toi de Te Trouver
 
 Les mots dieu et toutes ces religions 
Font légions parce qu'en soi
On ne regarde pas
 
Capitalistes
Des vies modernes avec table de lois
Et non Nous ne nous rendons pas car nous prenons ce choix
Rester et permettre à nos frères de voir ce système esclavagiste
 
Regarde l'humain en face et dans son cœur
Les douleurs passées ne sont pas fatalités
Le temps reste un allié
Le futur pas encore écrit
Se livre dans chaque présent 
Le tien doit-il se murer dans la haine
Porte ta peine ne la fuis pas, mais libère-t'en
 
C'est dans le noir et le désespoir que l'on te manipule
 
 Pourtant c'est là que tu la voir
Ta lumière qui abrite l'espoir des lendemains
Le pouvoir de changer de tes mains
Ton propre destin
 
Tu peux et tu te le dois
 
Au fond le secret qui t'animait à aimer ceux qui te ressemblent
Uniques sans se voir encore
Dans leur différence fragile dans la négation
Se cachent et survivent comme en prison de ce qu'ils sont
 
Continuant l'errance dans un système qui les oublie
 
Toi tu peux exposer les faits ou ta colère si tu préfères
Dans les chants écrits et non sur des champs de mines
Où ta vérité en éclats dispersés pourra éclairer
Et non s'éteindre dans un éclat explosif
 
Dans les couleurs et le rouge, non celui du sang
Dans la fraternité et non dans les tranchées ou tes frères reposent
Parce que le temps offre en éternité 
Parce que ta vie est limitée dans cette réalité
Ne la gâche pas en munitions derrière une gachette
Regarde en toi et vois ce qu'il y a
 
Avant de continuer à te perdre là-bas
 
Le combat est déjà assez difficile 
Coupable et victime face à ton miroir bien réels
Ne vas pas dans un désert irréel 
Pour un combat que tu ne comprends pas et qui ne te délivrera pas 
Car la métaphore de tout ça se trouve là dans l'épaisseur
Au dessus de ton cœur
Creuse, cherche la maison qui abrite
Au creux de qui Tu Es 
Le véritable lien qui t'amène à te battre dans l'ombre
Parce que la flamme qui éclairera tes choix
Ne se trouve pas dans les tunnels de Syrie ou d'ailleurs
Ni dans les feux qui explosent les vies  
Mais dans celle qui t'amène à toi-même et à l'Amour que tu portes dans Ton Cœur
 
Ta vie n'est pas virtuelle
Les chances que la vie t'offre malgré les difficultés
Sont à saisir pour retrouver avant sa fin ton Je éternel 
Ne fais pas de ta mort une prématurée
 Muris ta vie, expose tes rêves et tu auras vécu
Dans un combat où le vainqueur et le vaincu
En une seule et même personne se verront ReConnus
 
Avec mon amour et pour celui qui réside en Toi
Ne pars pas
 
 
 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article